www.aumont-en-halatte.frwww.aumont-en-halatte.frwww.aumont-en-halatte.frwww.aumont-en-halatte.frwww.aumont-en-halatte.frwww.aumont-en-halatte.frwww.aumont-en-halatte.fr
www.aumont-en-halatte.fr
Département de l'Oise
Arrondissement de Senlis
Mairie d'Aumont-en-Halatte :
1, rue Henri Dupriez
Tél. : 03 44 53 63 89
Fax : 03 44 27 81 65
 
Heures d'ouverture au public : 
Lundi : 18 h / 19 h 30
(permanence urbanisme)
Mercredi : 9 h / 11 h
Samedi : 10 h / 12 h
le premier et troisième
samedi du mois
Histoire et Patrimoine >

Histoire 

 

Les origines

Le nom du village, apparu pour la première fois en 1129, In villa alti montis, a changé plus d’une quinzaine de fois au fil des ans : la première mention, trouvée dans un texte, est Alti Montis en 1129, puis Aulmont en 1258, Aumont-les-Senlis en 1453, Aumont la Montagne sous la révolution… En 1981, Aumont devient Aumont-en-Halatte. Le  village doit-il son nom au mont Alta (142 m) qui le domine dans la forêt d'Halatte à proximité ou à la butte de sable plus proche encore ?
S’il n’y a pas de traces de l’histoire ancienne d’Aumont, on peut penser qu’aux temps préhistoriques le village a vécu hors des tumultes, grâce à sa situation au cœur de la forêt. Au Moyen-Age les terres d’Aumont, « le fief » appartient à des propriétaires successifs. En 1202, Jean 1er, Sire d'Aumont, prend part à la 4ème Croisade en compagnie de Thibaut de Champagne, Beaudoin de Flandre et Louis IX. En 1310, l'évêque de Senlis possède la moitié du fief, l'autre moitié étant propriété du seigneur de Montépilloy. En 1448 l’Evêque de Senlis, Simon Bonnet rachète nombre de fiefs, dont celui d’Aumont.
 

Du XVIème siècle à la révolution

Le village traverse sans faits importants les XVIe, XVIIe et XVIIe siècles. Le 'tirage' du sable de la butte procure du travail bien payé aux habitants et des ressources à l’évêque de Senlis.
Lors de la révolution, Rieul Blanchet et Charles Péchon représentent Aumont à l’Assemblée de Baillage de Senlis. Le 4 Août l’Assemblée Nationale Constituante vote la suppression des privilèges et le 22 décembre la division de la France en départements. Le village sera rapidement affranchi de la tutelle de l’Evêché de Senlis. En 1793 le village, débaptisé, prend le nom d’Aumont-la-Montagne, il reprendra son nom un an plus tard.

 

Quelques dates et faits de la période moderne :

- 1801, Aumont est détaché de Creil et rattaché au canton de Senlis.
- 1802 (31 mars), la Paix d’Amiens, conclue entre la France, l’Angleterre, l’Espagne et la Hollande est célébrée à Aumont.
- 1815, Les troupes prussiennes, après la bataille de Waterloo, pillent le village.
- 1832, Epidémie de choléra.
- 1861-1873, Transfert du cimetière.
- 1870, L’armée prussienne occupe le village. Ceci représentera une charge très lourde pour les habitants.
- 1914, Les Allemands qui pénètrent dans le village sont confrontés à l’attitude courageuse du Maire Victor Blanchet et ne s’attardent pas.
- 1920, Inauguration du Monument aux morts.
- 1926, Aumont a l’électricité.
- 1939-1945. A la mi-juin 1940 les Allemands occupent le village, extraient du sable de la butte, et installent à son pied un grand dépôt de munitions. Ils envisagent d’y construire une rampe de lancement de V1 et V2. Le 28 août 1944 ils font sauter le dépôt de munitions avant  d’évacuer le village.